Les geysers del Tatio

Le site se trouve à 90 km au nord de San Pedro de Atacama. Le lieu a été nommé« El Tatio », de« Tata iu » en kunza c’est-à-dire« le grand-père qui pleure » (el abuelo que llora), en référence aux geysers et à la montagne visible sur le site où on distingue la forme d’un homme allongé.

Avec près de 80 geysers actifs, El Tatio est le plus grand site de geysers de l’hémisphère sud, et le troisième par sa taille après celui du Parc national de Yellowstone aux États-Unis et celui de la vallée des geysers en Russie. Malgré le nombre important de geysers, ceux-ci ne sont pas très hauts.

Il va falloir se lever tôt, car c’est à l’aube, que la différence de température permet d’observer la formation des cheminées de vapeur, la nuit, il peut geler jusqu’à −20 °C.

C’est donc à 4heures du matin que nous nous levons, nous avons fait la veille comme on nous l’avait conseillé une infusion de coca, que nous boirons en cours de route pour éviter d’être atteint du mal des montagnes. Le site se trouvant à 4320 mètres d’altitude, nous dépasserons même les 4500.

Il nous faudra presque 1h30 pour arriver, heureusement nous sommes partis avant tous les cars de tourismes. Car si la route en quittant San Pedro est goudronnée, elle devient vite un enfer, ce n’est que de la tôle ondulée. Pour éviter d’avoir trop de vibrations il faut rouler à une allure soutenue (Pour ceux qui ne savent pas ce que c’est, je vous mets une photo dessous). Et le cocktail tôle ondulée, nuit, gel est génial. Je vous laisse deviner comment la voiture peut se comporter.

A notre arrivée, peu de gens sont là, le soleil ne s’est pas encore levé, mais le lieu est splendide, voir irréel.

Au fur et à mesure que les minutes s’écoulent, les couleurs changent offrant un spectacle différent.

Nous repartirons les yeux ébahis mais aussi un peu fatigués.

PAYSAGE QUE NOUS RENCONTRONS LORS DE NOTRE RETOUR